Sélectionner une page

La liberté de prescription

par | Professionnels de santé | 0 commentaires

Votre médecin est libre de ses prescription, c’est même un fondement de son exercice. Il peut vous donner ce qu’il veut, du moment bien entendu que cela soit indiqué pour vous.

Pourtant, cette liberté n’est pas totale:

  • lorsqu’il a le choix en deux traitement à efficacité égale, il doit privilégier le moins cher.
  • tous les médecins exercent sous le contrôle de la CPAM, qui peut décider à tout moment que s’ils coûtent plus cher que la moyenne de leurs confrères, il doivent être sanctionnés

Ce sont les délits statistiques: on poursuit un médecin juste parce qu’il prescrit plus que la moyenne de ses confrères, sans tenir compte de la particularité de ses patients, et sans chercher à savoir si ses prescriptions sont bonnes. Cette pression sur les médecins est très violente et est en partie à l’origine d’un certain nombre de départ précipités: les soignants ne pas des comptables publics. D’année en année, les contrôles s’intensifient et votre médecin vit dans une forme d’angoisse permanente de plus en plus difficile à vivre pour certain qui en tombent malades.